SSKAL 2017 #1

Bonjour, bonjour !

Je suis d’accord avec vous mon titre du jour n’est pas très clair, mais je vais tout vous expliquer tout ça 😊

Vous avez croisé sur mon blog ce cardigan de la créatrice du blog Untangling knots. Andy a l’habitude de proposer des KAL régulièrement. Non, non , promis ce n’est pas un gros mot. Pour celles (et ceux) qui sont moins familières ( familiers) avec le Lire la suite

Challenge Miette #3

Bonjour, bonjour !

Si vous en êtes à ce stade de Miette, ce modèle n’a plus beaucoup de secrets pour vous, parce que, clairement, le plus dur est presque passé.

On va maintenant se pencher sur l’horrible rang 45, qui m’a fait pester, et m’a obligé à détricoter et retricoter DEUX fois la même erreur. Je disais donc, que sur le rang 45, vous êtes sur l’envers de votre ouvrage (WS = wrong side)), jusque là normalement tout va bien. Lire la suite

Challenge Miette #2

Bonjour, bonjour !

Je reviens donc sur le challenge Miette, et sur les passages qui méritent (à mon sens) quelques explications.

Au début du patron, vous avez les mailles à monter CO 47 (51, 57) qui correspondent aux trois tailles disponibles pour ce modèle à savoir 34 (38, 42) inch. Donc pour la taille 34 vous montez 47 mailles, pour la taille 38, vous montez 51 mailles, etc. Lire la suite

Challenge Miette#1

Miette
Miette sur le site d’Andy Satterlund

Ca y est, c’est déclaré, je suis tricot-addict !  Il faut avouer que je me suis aventuré sur Ravelry, et si vous connaissez déjà, vous savez exactement ce qu’il m’arrive : j’ai été happée par les merveilles de ce site. Je crois que je vais finir par en rêver la nuit.

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas cette caverne d’Ali-Baba du tricot, c’est par ici.

J’ai fait le tour de mes vêtements et avec l’hiver, je me suis rendu compte que je manquais cruellement de gilets et de pulls chauds et ajustés pour aller avec mes jupes taille haute. Je suis donc allé faire un tour sur Ravelry pour chercher des modèles de cardigans.

C’est ainsi que j’ai découvert les modèles d’Andy Satterlund. Ses gilets sont adorables et une chance pour moi : un de ses modèles est gratuit ! Le patron est en anglais, mais finalement comme je débute un peu en tricot, en français ou en anglais, c’est un peu la même soupe pour moi. Ni une, ni deux, je ne me suis pas laissé impressionnée et je suis partie à la recherche d’outils adéquat.

J’ai trouvé de très bon sites qui proposent des glossaires (celui-ci par exemple) et un guide pour se préparer à commencer son premier tricot en anglais. Comme cela a été dit ici « Google est mon ami », et je l’en remercie. J’ai des larmes de joie devant les merveilles de l’internet : dès que je ne connais pas les points, je vais sur Youtube et je trouve pleiiiin de tutos qui m’expliquent ce que je dois faire. Merveilleux, vous dis-je !

Je m’égare, mais pas complètement, vous allez voir. J’ai eu un coup de cœur pour Miette (le fameux modèle gratuit d’Andy Satterlund), outre son nom dont la consonance me met en joie, c’est un petit gilet crop top, avec un joli point de dentelle, et des manches 3/4. Le projet parfait pour se faire la main, sans s’ennuyer. C’est aussi un modèle qui se tricote en « up-down », soit du haut vers le bas.

J’ai commencé à tricoter Miette la semaine dernière. J’ai eu quelques difficultés à comprendre les explications de certains rangs, pour lesquels j’ai réussi à trouver quelques explications glanées sur des blogs ou des forums (merci Google). Mais quand on est un peu novice en tricot, certaines choses ne paraissent pas toujours évidentes.

Je vais donc profiter de cette occasion, pour publier de petits articles afin d’éclaircir les passages qui m’auront posé quelques problèmes pendant la réalisation de Miette. Et si certaines se laissent tenter, qu’elles n’hésitent pas à venir ajouter leurs questions ou leurs conseils ici :).

Joyeux tricot !

Quand au détour d’une page …#1

C’est vendredi, le week-end est bientôt là !

Après courte réflexion, je ne résiste à l’envie de partager avec vous un moment d’amusement au détour d’une recherche sur Ravelry.

palm-elgreen-pinup-knitting
Pin up de Palm Elvgreen

Je précise, qu’innocente de toute pensée déplacée, ma recherche était « cushion ».

Tout est parti d’un article lu sur Mollie Makes, à propos d’une knitting party, et de photos de housses de coussins tricotées . « Formidable ! » me suis-je dis en moi-même, « J’ai de vieux coussins défraîchis, je suis dans mon obsession tricot, allons sur Ravelry trouver notre bonheur. »

Et là au détour d’une page de résultats : Bim ! (clic, clic) Bam ! (clic, clic) Boum ! (clic, clic)

Mesdames, si vous ne saviez pas où ranger vos joujoux, la troisième trouvaille devrait vous inspirer. Ne serait-ce que pour la photo du projet allez y jeter un oeil.

J’avoue qu’il y a eu comme un bref flottement. Vous savez : vos yeux passent sur l’image, ça arrive jusqu’à votre cerveau 4 images plus loin. Vous revenez sur la photo sus-nommée et là vous plissez les yeux, vous cliquez pour aller sur la page (parce que le doute persiste et soyons honnête, vous êtes intrigué) et là, vous réalisez que c’est bien ce que vous pensiez !

Si vous aussi vous avez fait des trouvailles impromptues et surprenantes au détour d’une recherche, n’hésitez pas à les partager :).

Sur ce, je vous souhaite un très bon week-end créatif.

Benoît mon amour

Cela fait plusieurs mois que je n’ai plus publié par ici, la faute aux fêtes de fin d’année, aux semaines qui passent trop vite… enfin j’ai toute une  hotte pleine de bonnes excuses comme celles-ci 😀

Une fois n’est pas coutume, j’ai pris une bonne résolution en ce début d’année : j’ai offert à ma machine ce qui est (fort probablement) le premier entretien de sa vie ! Cela fait donc un mois que je suis privée de cousette, j’espère la récupérer très bientôt ! Ce n’est donc pas de couture que je vais parler aujourd’hui mais de tricot !

Benoit6Vous avez sans doute déjà croisé Benoît sur la toile depuis que la poule a mis son patron en ligne. Pour moi ce fut le coup de foudre ! Du point mousse, over size, laine doudou, j’ai dis oui ! J’ai appris les bases du tricot quand j’étais petite, en voyant ma mère tricoter, j’ai voulu en faire autant sans persévérer au-delà d’un pull pour une poupée à moitié terminé. En passant sur le site de la poule, j’ai eu envie de m’y remettre et il faut dire que Benoît sait bien s’y prendre avec les tricoteuses débutantes. Il monte vite, il se construit facilement, et se laisse vite porter.

Pour ma première version faite en mars 2015, j’ai choisi une des laines recommandée par le patron, la Silk alpaca de chez Drops dans le coloris « bruyère », tricotée en double. Je suis parti sur la taille M par habitude du prêt-à-porté. Cela donne un pull long, il arrive un peu plus bas que mi-cuisses (je mesure 1,68m).

Benoit5La deuxième version était une évidence dès la première terminée, mais l’été arrivant, j’ai laissé cette idée en suspens jusqu’en novembre dernier. Benoît-le-gris est tombé de mes aiguilles début décembre à temps pour le semblant d’hiver que nous avons eu.

Benoit3J’ai choisi la même laine que pour le premier mais dans un coloris gris, une de mes couleurs de prédilection. La laine est tricotée en double, mais cette fois-ci, j’ai opté pour la taille S afin qu’il soit moins large et moins long. Je crois avoir réduit un peu la longueur, ce qui est sûr c’est que j’ai rallongé les manches pour qu’elles arrivent au niveau des poignets. frileuse un jour, frileuse toujours !

Benoit2Le résultat me plaît beaucoup, c’est un véritable doudou très doux et confortable. Je pense à une version marron pour aller avec mes bottines…

Le seul point négatif, est d’ordre pratique c’est le lavage à la main, je n’ai pas osé le lavage en machine sur programme laine. Il faut aussi noter que la Silk Alpaca à tendance à pelucher un peu, mais reste très douce.

Vous êtes-vous laissé séduire par Benoît aussi cet hiver ?


Laine Silk Alpaca de Drops et supers aiguilles en bambou, chez Luce