Charlie’s day set et Pia’s day set – Along avec Anna

Bonjour, Bonjour,

Je vous retrouve pour un nouvel article tricot, et deux tests pour Along avec Anna. Il s’agit aujourd’hui de deux set de vêtements pour bébé que j’ai tricoté pour Zacharie. Je commencerai par le Charlie’s day set et ensuite je complèterai avec le Pia’s day set.

On parle du patron ?

Si vous suivez Anna sur les réseaux sociaux, il ne vous aura pas échappé qu’elle attend un heureux évènement pour le printemps. C’était l’occasion de concocter une nouvelle mignonnerie pour compléter sa gamme enfant. Le Charlie’s day set est un ensemble comportant un béguin, un gilet façon marinière et un pantalon. Il a l’avantage d’être unisexe, et pourra s’adapter en fonction des couleurs choisies.

Le béguin est une petite pièce rapide à tricoter qui se commence par les côtes qui encadreront le visage, il se tricote en allers et retours et ensuite en rond pour former la couronne. Un petit lien en i-cord permet de le nouer, et le petit détail trop mignon qui fini le tout sont les deux petits pompons qui forment de petites oreilles.

Le gilet se tricote du haut vers le bas, en allers et retours. On commence par l’encolure, grâce à des augmentations on forme le raglan. On alterne ensuite couleur principale et couleur contrastante pour les rayures, on laisse quelques mailles en attente pour les manches et on continue le corps. Les manches sont tricotées après avoir récupéré les mailles et en avoir relevé quelques unes sous les emmanchures. Les pattes de boutonnages sont tricotées à partir de mailles relevées et les boutonnières sont faites au passage.

Le pantalon prévoit une aisance pour laisser suffisamment de place pour la couche, c’est même compatible avec les couches lavables qui sont plus épaisses que les couches jetables. Le petit I-cord est décoratif, il ne permet pas de serrer la ceinture, mais un élastique est inséré dans la ceinture pour bien tenir.

On parle du fil ?

Pour le choix de la laine, j’ai pris la laine préconisée par Anna pour ce patron : la base Pernilla de Filcolana. C’est une marque que je n’ai jamais testé auparavant et j’étais curieuse d’essayer. C’est une laine naturelle, qui n’est pas superwash. Elle n’est pas particulièrement rêche, ne pique pas, mais je ne peux pas dire qu’elle soit douce non plus. Ce fil est agréable à tricoter, et devient plus souple et gagne en douceur au lavage et au bloquage. Mon petit garçon la supporte bien, ça n’a pas l’air de le démanger dans le cou, peut-être un peu sur les jambes au début car il n’a pas l’habitude de porter des pantalons en laine. C’est une laine chaude mais pas trop. Elle est assez « élastique », j’ai bon espoir que le gilet et le pantalon durent un petit moment.

J’ai commandé mes pelotes chez Triscote. La gamme de coloris est variée, et vraiment jolie. Pour le coloris principal j’ai choisi « dijon » qui est une couleur plutôt caramel que moutarde. En coloris contrastant j’ai choisi la couleur « orage » un bleu que je trouve vraiment superbe, je dirais que c’est bleu de prusse. Je suis très contente du mélange de ces deux couleurs. C’est lumineux et je trouve qu’elles vont bien à mon petit garçon. N’hésitez pas à aller voir les versions des autres testeuses, car il y a des associations vraiment très jolies que ce soit plutôt féminin ou unisexe.

Le gilet a été mis à rude épreuve dès le début, le lendemain de la « séance photo », Zacharie à généreusement partagé son yaourt avec son col et il a fallu laisser tremper le tricot dans l’eau pour décoller le yaourt sec… La laine n’a pas bougé. Elle bouloche un petit peu, mais un rasage léger devrait lui faire du bien.

On parle de la réalisation ?

Cet ensemble ne présente pas de difficulté particulière au niveau des techniques. Il y a des german short rows pour donner de l’aisance au niveau des fesses sur le pantalon, des mailles ensembles pour former la couronne du béguin  et en ce qui concerne le gilet, il y a l’alternance des rayures et l’ajout de mailles.

J’ai tricoté la taille 24 mois pour Zacharie. Elle lui va bien, il a encore un peu de place pour pousser dedans. Ce modèle est très accessible pour les personnes qui débutent en tricot. L’avantage d’avoir un modèle sous la main c’est de pouvoir lui essayer les vêtements en cours de test. Pour le béguin, les tailles ont été agrandies, car la taille 12-24 mois était clairement trop petites pour un enfant de 24 mois.

Alors heureuse ?

Ce petit ensemble est vraiment adorable. Zacharie porte le gilet très régulièrement, même si je dois le laver tout aussi régulièrement à la main. Cet enfant à encore des période de salivation intense et à une forte tendance à partager généreusement sa nourriture avec toute fibre textile. Je déconseille donc pour les maman qui souhaiteraient laver rapidement leur tricot d’utiliser ce genre de laines. Pour ma part, cela ne me dérange pas, mais c’est vrai que je privilégie le lavage à la main le soir ou le week-end. Il arrive donc parfois que nous tombions en rade de pulls. Je vais devoir en tricoter un ou deux de plus *le sacrifice maternel, tout ça*.

J’aime beaucoup les petits boutons en bois que j’ai utilisé sur le gilet. Je trouve les couleurs assorties. Ce sont des petits boutons qui vienne de la boutique de ma mère qui propose de la mercerie pour broderie principalement, mais aussi un peu de ruban et de boutons. La mauvaise surprise, c’est quand j’ai lavé le dit yaourt étalé sr le gilet, j’ai laissé trempé une demi-journée le gilet (le temps de retourner bosser l’après-midi et de l’essorer en rentrant), et la partie supérieure du bouton s’est décollée et déplacée. Il faudra donc que je fasse très attention lors des prochains lavages.

Zacharie aime beaucoup le béguin qu’il essaye de mettre sur sa tête tout seul, c’est-à-dire avec les cordons qui lui tombent sur le visage. Le petit pantalon lui est plutôt porté la nuit pour dormir, car il ne reste plus dans sa gigoteuse et enlève sa couverture dans son sommeil.


Matériel :

laine Pernilla, Filcolana coloris : Dijon

Laine Pernilla, Filcolana coloris : Orage

5 bouton en bois

un peu d’élastique de 2 cm de large pour la ceinture


Passons au Pia’s day set. Lorsque j’ai passé commande pour le test du Charlie’s day set, j’ai vu très large dans les quantités de chaque couleur. Aussi j’en ai profité pour écouler le stock, tout en ayant deux ensembles compatibles à mélanger.

On parle du patron ?

Le Pia’s day set est composé de deux pièces : un gilet et un short/bloomer. Ce modèle paraîtra moins accessible aux débutants, mais je crois que si vous êtes motivé par la découverte du steek, c’est intéressant de se lancer sur un projet layette plutôt que sur une taille adulte.

Le short ne comporte pas de difficulté, il est tricoté en rond et en jersey, quelques rangs raccourcis permettent de donner de l’aisance pour la couche. A la fin on relève quelques mailles pour former les bandes de finition pour les jambes. On couds le haut pour former la ceinture, et y glisser un élastique.

Le gilet quant à lui est tricoté en rond avec un motif de jacquard accessible aux débutants, car l’alternance des couleurs permet de gérer facilement la tension. La difficulté technique tient dans le steek qu’il faudra réaliser pour faire du tricot en rond, un gilet.

Le fil que j’ai utilisé est la même base que celle utilisée par Anna, il est parfait pour le jacquard, mais vous pouvez tout aussi bien utiliser une base mérinos et coton ou coton seul. Le petit short peut être porté avec des collants, ce que j’aurais fait pour Zacharie, mais confinement oblige, je ne peux pas me mettre en quête de collants en ce moment. J’envisage d’en refaire un en coton pour cet été.

On parle de la réalisation ?

Côté réalisation, c’est mon deuxième projet steeké, et je crois que je commence à aimer cette étape, malgré la petite pointe de stress qui monte quand la lame de mes ciseaux coupe la première maille et quand je fais le relevage de mailles. Comme pour mon gilet Deniza, j’ai utilisé la technique de la machine à coudre, puisque j’en ai une et j’ai ressorti « la bible » (Tricoter le jacquard en rond) pour être sûre de ne pas aller trop vite et de risquer de rater une étape. Tout s’est bien passé puisque le résultat est là en photo.

Pour les finitions, j’ai cherché un ruban dans ce que j’avais déjà. Ce n’est probablement pas le plus adapté, si j’avais pu, je serais allé cherché du ruban sergé ou du gros grain, mais je trouve que cela donne un petit côté précieux à la finition.

J’ai utilisé les mêmes petits boutons en bois que pour le Charlie’s day set.

Alors heureuse ?

Je suis très contente d’avoir pu ajouter un nouveau gilet aux vêtements de mon petit garçon, et je ne me lasse pas de cet assortiment de couleurs. Je suis aussi assez contente d’avoir avec ces deux sets au moins deux tenues différentes en changeant de bas mais de pouvoir aussi assortir chaque pièce avec d’autres éléments du commerce.

Je suis également satisfaite du steek, qui est pour moi une technique encore récente, ça me donne envie d’en faire d’autres. Je trouve de plus en plus intéressant de découvrir de nouvelles techniques, alors qu’au départ, je suis plutôt une tricoteuse impatiente de finir le projet pour le porter ou l’offrir.

Et vous, que préférez-vous comme bases de fil pour vos projets layette ? Avez-vous des fils préférés ? Avez-vous des projets layette pour les prochains mois ? Y a-t-il des techniques de tricot que vous expérimentez en ce moment ?

Belle journée !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s