Blossom – Along avec Anna

Bonjour, Bonjour,

Suite à mon article sur Sirocco, je voulais vous parler du gilet que j’ai tricoté pour accompagner ma combinaison.

Encore une fois il s’agit d’un patron d’Along avec Anna. Ce n’est pas un modèle que j’ai testé, j’ai attendu sa sortie et l’AEF pour commencer à le tricoter. Lorsqu’Anna a présenté le projet sur Patreon, je trouvais que c’était une très belle dentelle, mais je n’ai pas eu un coup de coeur immédiat. Je me demandais si je n’aurais pas froid avec ce motif ajouré dans le dos. Enfin, ça c’était avant d’en parler avec ma copine Doriane qui testait le modèle et de regarder le modèle plus en détails. J’ai donc retourné ma veste en quelques secondes et comme je devais me rendre au salon de l’Aiguille en Fête (AEF) en début d’année, pour retrouver mon amie Clémentine, c’est devenu LE projet pour lequel il me fallait trouver un fil.

On parle du patron ?

Blossom est un gilet dont la particularité est d’avoir un dos entièrement en dentelle. Le corps se tricote du haut vers le bas en commençant par le panneau de dentelle en haut du dos, qu’on met en attente. On relève ensuite des mailles pour former les deux devant avant de récupérer les mailles en attente du dos et tricoter en allers et retours jusqu’en bas. Les manches sont tricotées en rond après avoir relevé les mailles. Son encolure en V est tricotée d’un seul tenant à la fin, en côtes torses.

Il est prévu pour être porté avec une aisance de 10 cm, mais pour ma part, j’ai choisi ma taille normale sans aisance pour un rendu plus ajusté. J’aime beaucoup le résultat, je trouve que ce modèle est très joli sans l’aisance positive.

Les rangs de dentelle se retiennent assez bien d’un rang sur l’autre, et rendent le rythme intéressant car on alterne le jersey et le point dentelle. Le détail des côtes torses est vraiment très joli, et apporte une jolie finition au rendu final.

On parle du fil ?

Ce projet se tricote dans un fil de grosseur DK, avec des aiguilles 3.75, ce qui fait qu’il monte vite.

J’ai donc été à l’AEF le vendredi, pour profiter d’une journée avec mon amie Clémentine. L’année précédente, nous avions décidé de faire d’abord le tour du salon pour faire un repérage avant d’acheter quoi que ce soit. Mais cette année, malgré notre intention de réitérer cette bonne résolution, nous n’avons pas tenu. Nous sommes passées peu après notre arrivée devant le stand de « Sur la rive côté laine », et j’ai eu un gros coup de coeur pour le coloris « pain d’épice ». Au début nous avons repéré ce qui  nous plaisait et avons commencé à aller voir d’autres stands, mais j’ai eu peur qu’il n’y ai plus le nombre d’écheveaux nécessaire si nous revenions plus tard. Bien m’en a pris, car elle n’en avait plus beaucoup du même bain ! Non seulement ça a été mon premier achat, mais en plus nous y sommes retournées à plusieurs reprises, pour Clémentine qui a pris des écheveaux pour elle, et pour une autre tricopine qui nous a passé commande !

Je ne connaissais pas du tout cette marque, mais c’est une jolie découverte. Ce sont des teintures naturelles, la plupart des coloris étaient plutôt nuancés. Ce coloris pain d’épice qui m’a complètement subjugué. C’est un fil nuancé foncé, et je trouvais que ces nuances donnaient un petit côté texturé qui me plaisait beaucoup. Je n’ai pas alterné les écheveaux, comme d’habitude, et on constate que sur le projet terminé il n’y a aucune différence de teinte.

Ce fil est du 100% mérinos. Il est très rond, très défini et d’une grande douceur. J’ai pris plaisir à le tricoter, car le rendu de la dentelle était déjà assez uniforme, mais au blocage il s’est complètement harmonisé. Le fil s’est encore adoucis après séchage, et la couleur à très peu dégorgé.

On parle de la réalisation ?

J’ai profité du KAL lancé par Anna pour tricoter le miens et je suis contente, car cela m’a motivée à le tricoter rapidement. Je tenais vraiment à le finir pour pouvoir le porter avec ma combinaison Sirocco.

C’est un modèle qui ne m’a pas paru compliqué, je commence a être un peu habituée à la dentelle. Je me concentre toujours un peu plus quand je tricote de la dentelle que du jersey, car il n’y a rien de pire que de devoir défaire des rangs de dentelle parce qu’on s’est trompé dans le diagramme ou dans ses comptes.

Pour me faciliter la tâche, j’ai placé des marqueurs à chaque répétition du motif. Je fais assez souvent comme ça pour traquer mes erreurs. Cela me permet de m’assurer que je n’ai pas une maille en trop ou en moins à chaque rang avant de passer au rang envers.

Alors heureuse ?

Le gilet avance assez vite et je me suis bien habituée aux designs d’Anna pour ne pas passer trop de temps sur les instructions. J’aime beaucoup les côtes torses et j’aime également beaucoup faire les pattes de boutonnage et l’encolure en une étape.

J’ai utilisé la quasi totalité de mes 4 écheveaux, il doit me rester 10gr, c’est un achat bien rentabilisé ! C’est une laine bien chaude, qui est parfaite pour les mi-saisons. Je l’ai porté régulièrement depuis qu’il est terminé. La laine tient bien, je commence à voir quelques bouloches apparaître, un petit coup de rasoir devrait le rafraîchir un peu. Vous pouvez retrouver les détails sur ma fiche Ravelry.

J’ai choisi des boutons un peu « bling-bling » que je trouvais plutôt bien assortis avec le coloris. Malheureusement, je regrette ce choix car ils sont trop petits par rapport à la taille des boutonnières et le gilet s’ouvre tout le temps. Je vais en chercher d’autres d’un diamètre un peu plus importants et garder ceux-là pour un autre projet.

Je ne sais pas pour vous, je trouve que choisir des boutons n’est pas toujours la partie la plus simple.

Et vous, où trouvez-vous vos boutons, avez-vous des marques de prédilections ? N’hésitez pas à partager vos bon plans !


Matériel :

6 boutons chez Mondial Tissus

4 écheveaux de DK « Sur la rive côté laine », coloris « Pain d’épice » (23€ l’écheveau)


Belle journée !

4 réflexions sur “Blossom – Along avec Anna

  1. J’adore ce patron et j’avais d’ailleurs participé au test. Il tient chaud malgré les nombreux jetés de la dentelle! Ta version sans aisance est très jolie. J’aime beaucoup voir les différentes déclinaisons d’un patron que j’aime. Les différents rendus en fonction de la laine et la couleur choisie, de l’aisance et de la longueur. Parfois certaines tricoteuses donnent un nouvel éclairage au modèle. Pour les boutons, j’ai un gros faible pour ceux de Atelier Camelir, un petit budget certes mais ils sont tellement jolis et faits à la main! Sinon j’achète des boutons chez Emmaus quand il y en a.

    J'aime

    1. C’est vrai qu’il tient chaud et je ne m’y attendais pas non plus à cause de la dentelle. Il faut que je vois ta version ! J’ai profité de la grande mercerie pour prendre des boutons chez Atelier Camelir, je vas peut-être changer ceux de mon Blossom avec les blancs à pois dorés. Je n’ai jamais pensé à emmaüs pour les boutons, je regarderai.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s