Octobre #je couds ma garde-robe capsule

Bonjour, Bonjour,

Vous l’aurez constaté, la publication de mes articles dans le cadre du challenge de ma garde-robe capsule a pris du retard. Je ne parle pas seulement de ma veste Saler Jacket qui n’a pas bougé d’un iota. J’ai eu du mal à faire mon projet d’août qui était le Sophie Swimsuit tout simplement parce que je suis restée dans le nord ce mois-ci et qu’avec la météo pourrie peu ensoleillée, difficile de voir l’utilité de ce maillot dans ma garde-robe. Pour le projet du mois de septembre, je n’ai pas trouvé le tissu idéal pour faire mon pantalon Safran. Ce n’est pas faute de chercher, mais je ne me suis pas résolue à le commander en ligne. Cette pièce étant un vrai coup de coeur et un challenge en soi, j’ai préféré prendre mon temps plutôt que de vouloir absolument publier quelque chose. Ce n’est que partie remise.

Ce mois-ci je rends ma copie, et je vous le dis tout de suite j’ai changé d’avis. Je devais faire un Nettie qui est toujours dans les tuyaux, mais j’avais un coupon de jersey qui ne pouvait devenir qu’un… Plantain. Oui, mille an après tout le monde, je fais mon premier Plantain.

On parle du patron ?

Je ne vais pas m’étendre trop longtemps sur ce patron archi connu de Deer and Doe : ce t-shirt est un must de la blogo couture. Je vous parlerai seulement de la réédition du patron en format Ao. Deer and Doe, depuis quelques mois, reprend tout ses patrons pour proposer davantage de tailles, les filles de la marques ont aussi profité de ce changement pour proposer un nouveau format pour les patrons PDF. Je ne peux qu’applaudir l’idée. Les patrons PDF ce n’est vraiment pas ce que je préfère. J’ai beau ne pas aimer beaucoup ça, j’en achète quand même parce que c’est moins cher qu’un patron papier (surtout quand on ne les trouve pas facilement en France). Le format Ao est une petite révolution, il signifie la fin de cette étape horriblement fastidieuse : l’assemblage des douze mille feuilles pour se rendre compte que les deux dernier rangs qu’il y a un p*** de décalage. Je pense que vous voyez l’idée.

Bref Deer and Doe a réédité son patron pdf, j’ai fait imprimé la planche en A0, et je suis Joie !

On parle du tissu ?

Le jersey que j’avais en stock provient des tissus du Chien vert, acheté dans leur boutique à Bruxelles. Un des avantages de ma nouvelle résidence, c’est que j’ai un pied en Belgique en sortant de chez moi *sens de la mesure*. Donc lors d’une petite escapade belge, j’ai trouvé cette mignonitude dans les rayons du Chien Vert et j’ai aussitôt imaginé un Plantain. J’aime tout dans ce jersey, les petits renards trognons, le cuivré qui brille0 *princesse licorne sort de ce corps*, et en plus la qualité du tissu est au rendez-vous. Réalisé en quelques heures, je l’ai déjà porté et lavé plusieurs fois. J’avais peur que le cuivré brillant parte rapidement mais pour l’instant il semble tenir le coup.

On parle de la réalisation ?

C’est ce que j’appelle une couture rapide. Je ne compte pas le temps de décalcage des pièces mais seulement du report des pièces sur le tissu, de la découpe et de l’assemblage, en quelques heures c’était terminé. Les étapes sont comme sur tout les autres patrons Deer and Doe simples et bien expliquées sur le livret. Je pense que je le referai sans avoir besoin de me reporter aux indications la prochaine fois. J’ai assemblé toutes les pièces à la surjeteuse, avec un réglage adapté au tissu extensible. Les finitions sont faites à l’aiguille double et c’est le seul point qui n’est pas satisfaisant de mon point de vue, je vous explique pourquoi plus bas.

Alors heureuse ?

Je suis ravie de ce premier t-shirt ! J’aime la forme, le tissu est agréable, l’encolure est très flatteuse et la forme légèrement évasée en bas féminine.

La seule ombre au tableau ne concerne ni le tissu, ni le patron, mais les finitions. J’ai vraiment un problème avec ma machine qui ne semble pas du tout adaptée au jersey. Ce n’est pas faute d’avoir fait des essais de réglage. En faisant les ourlets à l’aiguille double, je trouve que le tissu est étiré malgré les précautions prises pendant la couture. Et, dernier détail, ces coutures ont commencé à lâcher, car la tension n’est pas bonne malgré l’étirement du tissu. Je ne sais plus quoi faire, à part changer de machine.


Matériel :

1m50 de jersey des Tissus du Chien vert


J’espère que cet article vous aura plu malgré le peu de couture publiée ces derniers temps ici. Surtout n’hésitez pas à me laisser un commentaire si vous avez des conseils en matière de réglage pour le jersey, je suis preneuse !

Belle journée !

 

Une réflexion sur “Octobre #je couds ma garde-robe capsule

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s