Juillet #je couds ma garde-robe capsule 2017

Bonjour, Bonjour,

Je vous retrouve pour le petit dernier de ma garde-robe capsule, le Silk Cami de Sew over it. J’ai interverti les projets de juillet et août en constatant à quel point mon dressing était pauvre en petits hauts estivaux.

silkcami_grc2017

On parle du patron ?

Cette cousette est à classer parmi les projets rapides. Une fois le patron reproduit et décalqué il n’y a que 4 pièces à assembler. Il s’agit d’un patron uniquement disponible en pdf. L’assemblage n’est pas trop fastidieux et le nombre de pages limité. Comme tous les patrons de Sew Over It, les instructions sont en anglais, illustrées étapes par étapes, qui peuvent suffire aux couturières les moins à l’aise. Il est prévu pour des tissus plutôt souple : soie (tout est dans son nom), ou viscose mais il s’adapte aussi très bien à un coton léger. Le tout est de ne pas utiliser un tisdu trop rigide pour conserver un joli tombé. J’ai choisi la taille 10, sans y apporter de modifications.

On parle du tissu ?

J’ai commandé chez Cousette l’année dernière une très jolie batiste « menthe à l’eau », il me semble que c’était un tissu « Aime comme Marie ». A la réception j’ai été très agréablement surprise par la douceur et la fluidité de cette merveille. Il est léger mais pas transparent et très agréable à porter. Pour la couleur, j’ai comme l’impression que ça devient une constante dans ma garde-robe printemps-été : vert menthe, rose pâle… J’ai l’impression qu’il faudra varier les plaisirs un de ces jours…

On parle de la réalisation ?

Le silk cami est une couture simple, les pièces sont toutes surjetées, et les côtés sont assemblés par des coutures anglaises.

J’aurais pu mettre un biais en bas au lieu de faire un ourlet simple, mais je n’ai pas voulu alourdir le tombé du silk cami en ajoutant une épaisseur. La piqûre à 0,5 cm fini très bien l’arrondi et ne se voit pas porté. Pour l’assemblage de la parmenture et des épaules, je n’ai pas suivi les explications, j’ai préféré la finition de la Datura de Deer and Doe. Je trouve que c’est beaucoup plus joli comme ça qu’avec la couture apparente, aucune couture visible sur les épaules, j’adore ! Le seul petit défaut est que je le trouve un poil trop ajusté sur le haut de la poitrine, il manque un demi centimètre pour éviter que le tissu remonte au niveau des bretelles du soutien-gorge. Bon à savoir pour une prochaine version.

Alors heureuse ?

Je suis vraiment contente de cette couture rapide qui complète bien mes tenues et tombait à point pour un passage éclair dans le sud et ses chaleurs étouffantes. Dans ce petit haut je me sens à l’aise et en même temps bien habillée. Le tissu se froisse peu au porté, il est léger, léger ! Je pense que ce Silk cami aura des copains.


Matériel :

Coton léger menthe à l’eau de chez Cousette


Avez-vous cousu le Silk cami ? Qu’en avez-vous pensé ?

Belle journée !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s