Mars #je couds ma garde-robe capsule

cardamome_grc2017

Bonjour, bonjour !

Nous sommes fin mars et il est temps de vous présenter le nouveau vêtement de ma garde-robe capsule !

Petit aparté mourrance totale : puisque l’on va parler patron Deer and Doe, j’ai immédiatement craqué pour le trench Luzerne que j’ai commandé dans la foulée de la mise en vente.

//giphy.com/embed/u2S454r0B9E2s

via GIPHY

Reçu à la vitesse de l’éclair comme d’hab’. Maintenant j’attends avec impatience que Pretty Mercerie refasse le stock de gabardine jaune moutarde sur laquelle j’ai fait une toute petite fixette.

Ceci étant dit, revenons à nos moutons de garde-robe capsule ! Voici donc Cardamome ! Ah Cardamome, il m’en aura fallu du temps pour la faire cette robe, et pourtant lorsque les patrons de cette collection sont sortis, j’étais hystérique ai eu le coup de foudre pour la version dans ce magnifique coton bleu marine à motifs dorés de Cotton and Steel. Cette merveille de tissu en rupture de stock chez Cousette, je peux vous dire que lorsqu’il y a eu un réassort je ne me suis pas fait prier !

De peur de gâcher ce merveilleux tissu, j’ai même fait une toile ! Oui vous avez bien lu, UNE TOILE il y a presqu’un an… Enfin bref, cette Cardamome ne pouvait pas échapper à la sélection pour ma garde-robe capsule. Procrastination quand tu nous tiens…

Avec les patrons Deer and Doe, j’ai eu un peu de mal au début à choisir la bonne taille surtout pour les hauts. Ma morphologie ne correspondant pas au modèle de cette marque à savoir taille peu marquée et poitrine plus petite. Sainte flemme me faisait souvent sauter l’étape de l’ajustement du patron, en voulant coudre le vétement au plus vite et au final flotter dans le résultat. Mais ça, c’était avant!

Commençons donc par les modifications apportées. En prenant soigneusement mes mesures, j’en ai conclu que je pouvais partir sur un 36 pour le buste. Le haut de Cardamome étant bouffant et smoké à la taille, pas besoin de faire un ajustement petite poitrine. J’ai donc fait une toile pour vérifier l’aisance au niveau du dos et de la taille. Comme je m’y attendais, la taille était trop serrée, et en y réfléchissant (un an ça laisse de la marge), j’ai choisi de grader jusqu’au 40 à la taille pour être sûre de conserver de l’aisance. Le résultat est bon, mais j’aurais peut-être apprécié le confort d’un 38 au niveau des épaules finalement. A voir pour une seconde version.

Maintenant parlons un peu de la couture de cette robe. Question technique c’est génial, il y a plein de petits détails partout ! Les pattes des manches, le plastron, le col, et les smocks, presque tous des inédits dans mon aventure couturesque. Pour les smoks, j’ai eu beaucoup de mal à les faire selon la technique décrite dans le livret. Je crois que mon élastique n’était pas de bonne qualité, il s’effilochait, c’était déprimant. J’ai donc pris le parti de la feignasse qui sommeille en moi, j’ai acheté un élastique spécial pour faire les smoks et tout est rentré dans l’ordre. J’ai donc choisi de faire la version manches 3/4 et col chemise, et si les pattes des manches sont bien, il semble que j’ai cafouillé sur le pied de col qui est plus court que prévu puisque je ne peux pas le boutonner. Ce détail ne me gêne pas vraiment dans la mesure ou, dès l’essayage j’ai préféré le col ouvert, mais ça me chiffone un peu de ne pas savoir comment j’en suis arrivée là.

DSC03411

J’ai renoncé au biais doré, tout d’abord parce que je l’ai oublié lors de l’assemblage des premières pièces du plastron ; ensuite parce que j’ai voulu utiliser un fil contrastant, ça aurait été de trop. J’adore l’effet du fil moutarde sur ce bleu (je sais, je radote), particulièrement sur la taille. Pour finir j’ai choisi des petits boutons dorés, mais je suis toujours aussi mitigée sur la qualité des boutonnières de ma MAC. Je vais probablement prendre mon courage à deux mains et refaire les boutonnières dans un fil bleu et à la main pour être sûre.

Côté pratique comme toujours chez Deer and Doe, le livret d’explication est tellement clair, qu’il n’y a aucune difficulté dans le suivi des différentes étapes.

Cette Cardamome est aussi belle que je l’espérais. Le tissu est splendide et léger, malgré ces boutonnières que j’ai un peu honte de vous montrer sur les photos. Je me suis régalée avec tous les jolis détails, et j’ai apris plein de petits trucs. Malgré mes remarques sur le corsage, j’aime beaucoup cette nouvelle robe , je me suis sentie belle dedans à l’essayage ! Je vais encore radoter, mais je vois la différence quand je prend vraiment mon temps, et quand je couds dans l’urgence. Une fois encore le challenge de garde-robe capsule est tenu pour le 3ème mois.

Je vous donne rendez-vous dans un petit mois ? Ce sera à nouveau du Deer and Doe :D. Avril sera un mois bien rempli, un couple d’amis se marrie au mois de mai. Il est question d’une sombre histoire de robe, de satin, et… je vous en dirai plus après le 13 mai !

Avez-vous cousu Cardamome ou vous laisseriez-vous tenter ?

Belle journée !!


Détails techniques :

taille : 36 tour de poitrine gradé en 40 à la taille

Matériel :

tissu : marque Cotton and Steel chez Cousette

Élastique fronceur chez France Duval-Stalla

boutons : métal doré niellé chez Mondial tissus

Fil de mon stock

Publicités

4 réflexions sur “Mars #je couds ma garde-robe capsule

  1. C’est une réussite !!! J’avoue ne pas avoir flashé sur ce modèle de prime abord (alors que j’ai toute une collection de patrons Deer & Doe) mais je trouve ta Cardamone vraiment jolie dans ce tissu. Je pense que c’est une robe que tu vas mettre souvent ! 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s